School Work Balance

Managing student employees (in french only)

La gestion d’un étudiant-employé, tout un art

Vous avez besoin de trucs pratiques pour relever le défi de la gestion des étudiants-employés, voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

Attirer les bons candidats étudiants

Voici quelques trucs simples pour que votre offre d’emploi soit intéressante pour les jeunes.

Pour une offre d’emploi attrayante

  • Rédiger un paragraphe d’introduction accrocheur pour capter l’intérêt.
  • Dire pourquoi il est préférable de travailler chez vous plutôt que chez un autre employeur.
  • Mettre de l’avant l’engagement de l’employeur dans le programme Conciliation études-travail et ses avantages pour les jeunes.
  • Décrire les défis liés au poste afin de susciter l’intérêt des candidats idéaux.
Accueillir l'étudiant-employé adéquatement

Vous souhaitez que l’étudiant-employé embauché demeure au sein de votre entreprise pour quelques années ou jusqu’à ce qu’il ait obtenu son diplôme ? Préparez un accueil chaleureux et inspirant.

Pour une arrivée réussie

  • Faire le tour de l’entreprise et des locaux avec le jeune, lui présenter les employés.
  • Informer l’étudiant-employé sur la manière de formuler les demandes d’allègement d’horaire et de congés liés aux études.
  • Lui expliquer ce qu’est votre entreprise et lui parler des valeurs qui caractérisent votre milieu de travail.
  • Associer à l’étudiant-employé un compagnon possédant de l’expérience et des habiletés relationnelles.
Faire respecter les règles et l'éthique de l'entreprise

Votre jeune main-d’œuvre a des réactions déroutantes face à certaines de vos demandes, reste accrochée à son téléphone intelligent en plein quart de travail ou a de la difficulté avec la ponctualité ?

Comment s’y prendre?

  • Ne rien tenir pour acquis. Exposer les règles de base de l’entreprise et leur utilité (code vestimentaire, utilisation des cellulaires, service à la clientèle, attentes des clients, ponctualité, etc.).
  • Expliquer l’impact des comportements négatifs sur le bon fonctionnement de l’équipe.
  • Appliquer la conséquence dès qu’il y a non-respect des règles.
Gérer les horaires des étudiants-employés

Allouer un horaire de travail qui se situe idéalement entre 10 et 15 heures par semaine, pour un maximum de 20 heures pour les étudiants à temps plein, constitue un engagement de base pour tout employeur conciliant.

Pour faciliter la réussite et la création des horaires

  • Prendre en note le nombre maximum d’heures hebdomadaire pouvant être travaillées et respectez-le tel quel.
  • Demander à vos étudiants- employés leur horaire scolaire ainsi que leurs engagements parascolaires et leurs activités sportives.
  • Planifier les horaires sur 2 semaines pour permettre aux étudiants- employés d’adapter leurs disponibilités à leur réalité.
  • Permettre les échanges de quarts de travail entre vos employés.
  • Faire preuve de flexibilité.
Répondre aux "Pourquoi?" sans s'emporter

Vous   les   trouvez   dérangeants  lorsqu’ils   vous  servent    leur   fameux « pourquoi »? La plupart du temps, ces « pourquoi » reflètent le besoin marqué des jeunes de la génération « Y » de donner un sens à leurs actions.

Pour répondre efficacement

  • Accompagner vos demandes d’une explication concrète et détaillée.
  • Partager les objectifs, les résultats, les projets. Les jeunes ne travaillent pas pour le patron, mais avec le patron.
Motiver les étudiants-employés pour mieux les retenir

La meilleure façon de retenir ses étudiants-employés est de les garder motivés et engagés.

Pour stimuler la main-d’œuvre étudiante

  • Se rappeler que c’est dans le sens de ce qu’ils font que les « Y » trouvent leur motivation.
  • Confier aux étudiants-employés prometteurs des mandats spéciaux.
  • Les inviter à proposer des solutions pour relever des défis.
  • S’informer des aspirations scolaires et professionnelles des jeunes.
  • Proposer du travail en équipe, formule stimulante pour eux.
Faire preuve de reconnaissance... rapidement

Les jeunes qui arrivent sur le marché du travail ont besoin de valorisation. Ils souhaitent que leurs efforts et leurs résultats soient reconnus immédiatement.

Pour combler ce besoin essentiel

  • Communiquer rapidement les résultats de leur travail et le faire sous le signe du plaisir.
  • Reconnaître la qualité de leur travail en fonction de leur contribution et leurs compétences.
  • Questionner l’étudiant-employé sur l’avancement de ses études et reconnaître sa persévérance.
Communiquer avec les étudiants-employés

Les jeunes étudiants-employés ont grandi avec les nouvelles technologies de l’information, ils sont habitués à l’instantané et sont constamment connectés.

Pour une communication réussie

  • Intégrer des outils de communication qu’ils utilisent.
  • Miser sur des réunions courtes, bien structurées, en mode « debout » plutôt qu’assis.
  • Prendre le temps de saluer les employés et de les écouter. Ils accordent beaucoup d’importance au climat de travail.
  • Miser sur la transparence et l’authenticité, éviter les longs discours.

Pour accéder au guide complet, cliquez ici.

outils